Miser sur la flexibilité pour recruter les meilleurs talents !

Nous sommes bel et bien en période de plein emploi au moment où cet article est rédigé. Les entreprises du Québec qui tirent leur épingle du jeu présentement sont celles qui font preuve d’une très grande flexibilité tant dans la gestion des ressources humaines que dans l’ajustement des processus de recrutement afin de mieux répondre au bassin de candidats disponibles. Cette flexibilité, que vous devez intégrer dans toutes les sphères de votre entreprise, doit également devenir une qualité première pour les membres actuels et futurs de votre équipe. Voici nos suggestions de questions afin d’évaluer la flexibilité de vos candidats lors de vos prochaines entrevues.

Comment faites-vous preuve de flexibilité dans votre vie professionnelle ?

Prenez le temps d’intégrer des questions d’entrevue qui permettront d’évaluer la flexibilité du candidat potentiel dans différents aspects de son travail. Que ce soit de remplacer un collègue malade, d’identifier des pistes d’innovation dans un projet, ou encore de modifier sa routine de travail pour être plus performant, ce type de questions est riche d’information pour bien orienter la rencontre.

Le passé est-il garant du futur? 

Nul besoin d’inventer des questions d’entrevue tellement absurdes que vous ne serez pas en mesure de bien les analyser dans le cadre de votre sélection. Mais cette question toute simple, « Comment vos activités de loisirs ont-elles évolué au cours de votre vie ? », peut en dire beaucoup sur la capacité d’adaptation, la curiosité et l’équilibre vie-travail de ce futur travailleur.

Une bonne étude de cas ; c’est toujours efficace !

Faites une liste de situations difficiles dans votre entreprise qui nécessitent une très grande flexibilité de la part de vos employés. Vous aurez ainsi l’embarras du choix pour bâtir des études de cas solides que vous présenterez à vos candidats. Ne misez pas sur la vitesse de réponse, mais plutôt sur le processus de résolution de problème et la capacité à identifier des solutions tant avec les ressources du milieu qu’en faisant preuve d’innovation.

Prenez le temps de bien préparer cette nouvelle approche d’entrevue qui exige également une grande flexibilité de la part de votre personne responsable du recrutement. Bon succès avec l’embauche de nouveaux talents flexibles !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Carrière cherche bilan pour s’épanouir!

Avez-vous déjà fait un bilan de carrière par vous-même ou avec l’aide d’un conseiller d’orientation? La majorité des clients que nous avons le privilège de rencontrer chaque année en sont à leur première expérience, et découvre rapidement la puissance de cette démarche: mieux se connaître, se questionner sur leurs insatisfactions quant à leur vie de travail, prendre du temps pour explorer un rêve d’emploi trop longuement mûri!

Est-ce intimidant pour vous d’utiliser le mot Carrière car vous avez l’impression qu’il ne s’adresse qu’à des personnes qui occupent des postes de gestion avec beaucoup de prestige? Suivez le guide pour découvrir que le bilan de carrière s’adresse à tous, et qu’il peut faire toute une différence dans votre vie personnelle et professionnelle!

1, 2 3, GO!

Un bon bilan de carrière commence par une première rencontre avec un conseiller d’orientation pour faire le point sur votre situation actuelle et vos attentes de cette démarche. Les prochaines rencontres permettront de faire un portrait complet de vos emplois, de vos études, de vos réalisations et de vos implications sociales. Vous aurez ensuite la possibilité de compléter des tests afin de mieux cerner vos forces et défis, mais aussi d’évaluer les secteurs d’activité et les postes qui pourraient vous convenir. Tout ceci dans une démarche sur mesure selon vos besoins, incluant une bonne rencontre finale afin de bâtir un plan d’action clair et simple pour passer au concret rapidement!

Envie de quitter votre nuage gris qui vous accompagne chaque matin?

C’est normal que vous ne soyez pas nécessairement aussi joyeux que le travailleur qui quitte la maison en chantant, comme dans la fameuse publicité. Mais, vivre avec de l’insatisfaction sur une très longue période a un impact majeur sur votre santé physique et mentale. Sans compter votre humeur maussade qui influence beaucoup l’atmosphère à la maison. Même si ce n’est pas possible pour vous de changer d’emploi ou de carrière, est-ce possible d’intégrer un peu plus de « fun » dans votre journée et de vous épanouir dans un projet artistique ou sportif après le travail?

Être zen au lieu de cocher le calendrier !

Vous faites des X sur votre calendrier pour compter le nombre de jours avant les vacances et les congés? C’est une stratégie motivante si cette période de repos débute sous peu. Mais si votre calendrier est rempli de X et que c’est votre seule source de motivation, le bilan de carrière est un outil précieux pour faire un plan d’action à court, moyen et long terme et retrouver un certain calme pendant cette période de transition. Un projet personnel à réaliser comme un voyage est également une source importante de motivation, et il n’y a rien de mieux qu’une photo sur le frigo pour vous faire un rappel chaque matin pendant l’étape jus d’orange!

Alors, le bilan de carrière est-il maintenant moins intimidant ? Allez, on vous met au défi de nous contacter pour discuter de vos besoins avec un de nos conseillers d’orientation pour pouvoir enfin chanter sous la douche avec votre canard!

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Un collègue ou un patron difficile, ça se soigne !

Votre vie au travail est déjà remplie de défis, mais peut-être devez-vous maintenant composer avec un collègue de plus en plus difficile ou encore avec un nouveau patron avec lequel vous ne semblez pas avoir d’atomes crochus ? Bien sûr, si vous vivez une situation particulièrement complexe, par exemple du harcèlement psychologique, nous vous invitons fortement à en discuter avec votre supérieur immédiat ou à une autre personne de l’équipe de gestion, car votre qualité de vie au travail est primordiale.
Mais si votre insatisfaction est plutôt de l’ordre d’un collègue ou patron du type grognon ou encore que ce soit dû à un conflit de personnalités, nous vous proposons quelques pistes de réflexion avant de prendre la décision de démarrer votre recherche d’emploi.

Tout est une question de perceptions

Les situations difficiles avec un collègue et un patron génèrent souvent de l’émotion et ont tendance à teinter notre analyse, et surtout, notre capacité à identifier des solutions. Avez-vous pris le temps d’évaluer quelle est vraiment votre part de responsabilité dans cette relation ? Est-ce possible que cette personne vous fasse réagir parce qu’inconsciemment elle vous fait penser à un ancien collègue ou encore à un membre de votre famille avec qui vous avez eu des conflits ? Vivez-vous présentement des défis personnels qui vous rendent plus vulnérables, même au travail ?
*N’oubliez pas que nos psychologues sont là pour vous soutenir lorsque vous vivez des défis dans votre vie professionnelle.

Agir au plus vite fait toute la différence

Depuis combien de temps avez-vous un malaise avec ce collègue ou ce patron? Certains employés vont malheureusement attendre de nombreuses années avant d’en parler avec un membre de l’équipe de gestion. La crainte de perdre son emploi ou encore de vivre des représailles de la part de cette personne difficile est souvent une des raisons invoquées. Mais, plus vous attendrez avant de trouver des solutions, plus votre seuil de tolérance pourrait se réduire et affecter votre vie de travail. Il vaut mieux en parler le plus rapidement possible avec cet employé et ensuite avec un supérieur immédiat si la situation ne s’améliore pas. Vous pourrez ainsi rapidement définir si c’est possible pour vous de trouver des solutions, avant de prendre la décision de quitter votre emploi.

L’option gagnant-gagnant ; toujours aussi populaire

Rien de pire dans une situation de conflit que de dénigrer ce collègue de travail auprès des membres de notre équipe. Cela finit toujours par se savoir et envenimer une relation déjà tendue. Commencez plutôt votre processus de solution par une conversation franche et respectueuse, que vous aurez pris soin de bien préparer afin d’être en mode solution. Vos attentes devraient être réalistes pour cette première approche, car c’est possible que vous ayez à la refaire à quelques reprises. Si vous constatez qu’il n’y a pas d’amélioration, vous aurez ainsi démontré votre bonne foi auprès de la direction. N’oubliez pas de documenter vos démarches pour ainsi vous appuyer sur des faits lorsque vous aurez à réaliser des suivis.

Rien ne va plus

Si malgré toute votre bonne volonté vous n’arrivez pas à trouver de terrain d’entente avec ce collègue ou patron, nous vous suggérons alors de fixer une rencontre commune avec cette personne et un membre de l’équipe de gestion. La transparence est de mise dans ce type de rencontre pour expliquer la situation de la manière la plus objective positive, et de démontrer votre volonté et surtout vos actions afin d’identifier des solutions acceptables pour toutes les personnes concernées. Vos gestionnaires pourront ainsi bien vous appuyer et définir un plan d’action concret pour retrouver un environnement agréable de travail. Si à la suite de ce processus vous ne voyez toujours pas d’amélioration et que vous considérez quitter votre emploi, nous vous suggérons de prendre le temps de rencontrer un conseiller en transition de carrière afin de discuter de vos options. Un professionnel de notre équipe prendra le temps de bien saisir vos besoins, mais aussi de vous donner un portrait juste de votre parcours professionnel et du marché du travail actuel.

La réalisation de ces étapes de gestion de conflit nécessitera que vous fassiez preuve de courage, de respect et d’une bonne gestion de vos émotions afin de mettre en place des solutions équitables pour tous. Mais la satisfaction d’avoir réglé cette situation et de retrouver votre équilibre au travail en vaut le coup !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Sortir de vos pantoufles pour avoir la carrière de vos rêves!

Vos pantoufles professionnelles sont-elles toujours aussi confortables ? Vous seriez surpris de découvrir combien de nos clients ont envie d’une autre carrière, mais ils ne passent pas à l’action pour différentes raisons, dont entre autres, la peur de sortir de leur zone de confort. Cette peur peut devenir paralysante et avoir un impact sur les sphères de la vie personnelle et professionnelle. Découvrez les bienfaits de cette zone d’inconfort / croissance pour votre carrière !

Qu’est-ce qu’une zone de confort professionnelle ?

Vous occupez le même poste depuis plusieurs années et vous maîtrisez très bien les tâches et responsabilités, à un point tel que vous pourriez les faire avec les yeux fermés ! Mais ce confort est insidieux et vous fait oublier que vous avez envie de vous perfectionner dans votre domaine, ou encore que vous désirez faire une transition de carrière depuis longtemps. Bien sûr, vous désirez assurer la sécurité financière de votre famille et c’est probablement une des raisons pour laquelle vous ne passez pas à l’action. Mais quel est le coût pour votre santé mentale, physique et émotionnelle, ainsi que pour assurer votre sécurité d’emploi, si vous tolérez ce manque de passion, de défis et de capacité à innover ?

La « méchante » zone d’inconfort / croissance !

Eh oui, vous vivrez de l’insécurité, de l’inconfort, de la peur, du doute et même un grand sentiment de vulnérabilité ! Mais si vous demeurez suffisamment longtemps dans cette zone, vous développerez votre confiance, vos compétences et le courage nécessaire pour enfin aller jusqu’au bout de cette réflexion professionnelle qui vous habite depuis de nombreuses années. N’oubliez pas que cette démarche est tellement plus facile avec le soutien d’un conseiller/ère d’orientation, membre d’un ordre professionnel, qui vous accompagnera tout au long du processus avec différents outils et une compréhension en profondeur du marché du travail pour bien vous guider. Et en plus, vous serez tellement plus à l’aise de sortir de votre zone de confort dans toutes les sphères de votre vie !

Votre idéal = demeurer dans la zone d’inconfort / croissance 

C’est tellement facile à dire, mais vous aurez bien sûr besoin d’un plan d’action pour y arriver.

  • Commencez par analyser votre réseau immédiat : famille, amis, collègues de travail, réseau d’affaires
  • Identifiez ces personnes qui sont en constante évolution et qui n’ont pas froid aux yeux dans leur carrière et leur vie personnelle ; passez du temps de qualité avec ces membres de votre nouvelle équipe de rêves
  • Faites-vous un plan de l’année pour identifier les projets professionnels et personnels que vous désirez réaliser et identifiez une personne clé à qui vous devrez faire un suivi mensuel de vos démarches
  • Avez-vous déjà entendu parler de la « Bucket List » ? Cette stratégie consiste à faire la liste de toutes les choses que vous désirez accomplir avant la fin de votre vie. Une révision régulière de votre liste vous permettra de garder le cap sur votre zone d’inconfort / croissance
  • Certaines personnes utilisent un tableau de visualisation (Vision Board) pour y afficher des visuels représentant les rêves et projets à réaliser. Un outil facile à consulter pour faire un suivi régulier de votre vie professionnelle et personnelle idéale

Alors, choisirez-vous de demeurer dans vos pantoufles professionnelles ou prendrez-vous le risque d’explorer votre zone d’inconfort / croissance avec le soutien de nos conseillers/ères ?

 

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Comment démarrer 2018 du bon pied !

Vous ferez bientôt un bilan complet de votre fin d’année pour votre entreprise. Vous prendrez le temps d’analyser les résultats financiers, le rendement de vos opérations ainsi que vos orientations stratégiques, entre autres. Mais, prendrez-vous le temps de bien analyser vos pratiques RH afin qu’elles s’arriment efficacement avec vos objectifs de croissance pour 2018 ainsi qu’avec vos stratégies de marketing RH? Voici quelques pistes afin d’alimenter la rencontre avec votre responsable RH.

MANUEL DES EMPLOYÉS
Votre manuel est-il à jour avec les plus récentes tendances ainsi que les nouveaux enjeux RH : harcèlement au travail, politique d’utilisation des médias sociaux, votre positionnement en lien avec la légalisation du cannabis, balises pour le télétravail, etc. Vous trouverez ici un modèle pour vous guider dans la mise à jour ou l’élaboration de votre manuel : http://bit.ly/2jh4d31

EXERCICE D’ÉQUITÉ SALARIALE
Vous maîtrisez les différentes étapes nécessaires afin de réaliser et de maintenir votre processus d’équité salariale ? Découvrez les règles établies par la Loi et les ressources disponibles via la CNESST : http://bit.ly/2e87VqR

PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE
De plus en plus d’entreprises doivent composer avec une importante pénurie de main-d’œuvre, ce qui affecte considérablement leurs opérations et leurs revenus. N’attendez pas de vous retrouver dans une telle situation et faites appel à un de nos spécialistes afin d’élaborer un plan de recrutement sur mesure qui tiendra compte de votre secteur d’activité, de votre budget, de vos processus actuels, mais aussi des plus récentes tendances pour permettre à votre entreprise de se démarquer dans un marché de plus en plus compétitif.

PLAN DE PERFECTIONNEMENT
Saviez-vous que les commissions scolaires et les cégeps, via les Services aux entreprises, sont des partenaires de choix afin d’élaborer des plans de formation sur mesure pour votre équipe ? N’oubliez pas qu’Emploi-Québec offre différents services pour les entreprises et que vous pourriez possiblement être admissible à un soutien financier pour mettre en place ces formations.

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE
Pourquoi implanter un programme de reconnaissance pour vos employés ? Parce que la pénurie de main-d’œuvre actuelle dans plusieurs secteurs d’activité est un enjeu de taille pour assurer la pérennité de votre entreprise. Ce type de programme permettra, entre autres, de favoriser le recrutement et la rétention d’employés de talents au sein de votre équipe. Pour en savoir plus sur les programmes de reconnaissance : http://bit.ly/2sbL7hG

Vous voici maintenant bien outiller pour démarrer avec succès l’année 2018. Notre équipe vous souhaite un très joyeux temps des Fêtes et une année 2018 exceptionnelle !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Harcèlement au travail; employeurs soyez vigilants!

Au moment où j’écris ces lignes, c’est une semaine mouvementée dans le milieu artistique avec plusieurs allégations d’inconduites sexuelles en milieu de travail, à l’endroit de personnalités connues. Bien sûr, ce sont des situations exceptionnelles dans les milieux de travail. Mais, aviez-vous comme employeur réfléchi à la possibilité que des membres de votre équipe puissent être affectés par ces annonces, ayant eu même subi du harcèlement en milieu de travail par le passé ? Voici quelques pistes de réflexion et des ressources pour vous aider à évaluer votre niveau de responsabilité dans une telle situation et à intervenir s’il y a lieu.

  • Soyez attentif aux baisses de performance au travail et aux comportements inhabituels

Votre équipe de gestion est habituellement très attentive à une baisse de performance au travail pour un membre de l’équipe, mais cette situation découle très souvent d’autres facteurs déjà présents au niveau du comportement de l’employé (irritable ou agité, s’isole, agressivité, gain ou perte de poids importants, troubles du sommeil, etc.). Vos gestionnaires doivent donc être attentifs à ces signes et faire preuve d’écoute et d’empathie. Faire comprendre à l’employé que l’on intervient au départ pour son bien et non celui de l’entreprise fera toute la différence et permettra d’identifier des solutions efficaces, dont d’avoir recours à un professionnel de la santé. Vous pourrez par la suite effectuer des suivis réguliers afin de faciliter le retour à une performance optimale au travail.

  • Avez-vous une Politique sur le harcèlement dans votre entreprise ?

Comme les membres de votre équipe ont sûrement discuté des évènements des derniers jours, car cette information est très présente dans les médias, dont les médias sociaux, c’est une occasion pour vous d’aborder ce sujet au sein de votre entreprise. Vous pourriez faire un rappel de votre politique ou encore informer votre équipe que vous allez mettre en place une politique dans les prochains mois. Voici quelques exemples à explorer pour vous en inspirer :

  • CNESST-Canevas pour élaborer une politique d’entreprise en matière de harcèlement psychologique au travail : http://bit.ly/2hu9vG5
  • CBC Radio-Canada : Politique non-discrimination et harcèlement : http://bit.ly/2yzoCXk
  • Informez-vous sur les lois concernant le harcèlement psychologique et sexuel au travail

Saviez-vous que si un employé porte plainte en vertu de la Loi sur les normes du travail, c’est seulement l’employeur qui peut être poursuivi pour une situation de harcèlement, même si ce n’est pas l’employeur lui-même qui est en cause ?

La présence des médias sociaux dans nos vies est maintenant devenue une source importante d’information et elle amplifie donc autant les bonnes que les mauvaises nouvelles. L’actualité devient un enjeu dont vous devez tenir compte dans le cadre de vos bonnes pratiques RH. N’hésitez pas à contacter un conseiller RH de notre équipe afin de vous appuyer dans la mise en place de votre Politique sur le harcèlement ou pour vous offrir de judicieux conseils concernant une situation en cours dans votre entreprise.

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

3 raisons pourquoi les services de réaffectation sont une bonne stratégie d’affaires pour votre compagnie

Votre plan d’action actuel pour vos stratégies d’affaires est basé sur les tâches à réaliser pour atteindre vos objectifs annuels. Vous y avez inclus les différents postes budgétaires de votre entreprise, mais aussi certains projets qui permettront d’appuyer la croissance de votre organisation.

Votre responsable RH est un précieux partenaire d’affaires pour vous seconder dans vos opérations quotidiennes, mais aussi pour vous démontrer quel sera le retour sur investissement que de mettre en place de bonnes pratiques RH, dont des services de réaffectation.

  • Comprendre que le licenciement est une décision d’affaires

Le licenciement d’un employé demeure une des tâches les plus difficiles pour votre responsable RH. La majorité des employés licenciés nous disent vivre un grand sentiment de culpabilité et de rejet, même lorsque cette décision est purement économique et n’a aucun lien avec la performance au travail. Le conseiller en transition de carrière qui offrira les services est en mesure de recadrer ces perceptions avec le travailleur et de mettre l’accent sur l’ensemble du parcours professionnel et non seulement sur cette période chez l’employeur.

  • Recevoir du soutien

Perdre son emploi est un moment difficile dans la vie d’un travailleur et ce n’est habituellement pas un sujet que l’on a envie d’aborder avec la famille et les amis. Le soutien d’un conseiller permet de partager les nombreuses émotions ressenties (choc, colère, rejet, tristesse, etc.) dans un environnement sécuritaire, plutôt que de se confier à un ex-employé ou encore à un client de l’entreprise ce qui pourrait avoir des impacts négatifs.

La tentation est également grande pour certaines personnes licenciées de « ventiler » leurs émotions sur les médias sociaux et le conseiller est en mesure d’expliquer les possibles conséquences légales de ce geste.

Il est important de noter que lorsque le travailleur démontre une détresse psychologique, le conseiller est en mesure de référer le client à un psychologue membre de l’Ordre des psychologues du Québec et ainsi diminuer les risques de dépression relié à cette perte d’emploi.

  • Se concentrer sur l’avenir

Après le choc initial, de la perte d’emploi vient le moment où il faut réfléchir à la suite de sa carrière. Pour de nombreux travailleurs, le stress financier et la perte de repères sont suffisants pour les pousser à prendre le premier emploi offert, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses sur le moral de cette personne. L’accompagnement d’un conseiller en transition de carrière assure d’avoir le temps nécessaire pour effectuer une réflexion professionnelle efficace et prendre les bonnes décisions. Ce temps d’arrêt est rare et précieux dans une vie professionnelle, et il peut servir à considérer un changement de carrière, à élaborer un plan de perfectionnement ou encore à démarrer son entreprise.

Recourir à des services de réaffectation est une excellente stratégie d’affaires afin de préserver votre image de marque, maintenir l’engagement de votre équipe, et permettre à votre responsable RH de se concentrer sur les projets de croissance pour votre entreprise.

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Restez calme et suivez la route de brique jaune!

« Tu as toujours eu ce pouvoir ma chérie, mais il fallait que tu le découvres par toi-même» -Glinda, la bonne sorcière du Nord

Vous avez vu le film « Le Magicien d’Oz » avec Judy Garland ? Vous aviez fait le parallèle entre cette histoire et le processus de transition de carrière ? Suivez-moi dans ce monde imaginaire qui vous permettra de traverser plus facilement cette étape professionnelle !

  • Suivez la route de brique jaune !

Nicole Bordeleau le dit si bien : « Si je regarde derrière et que je me concentre uniquement sur ce que je « perds », la peur, le découragement, le chagrin vont miner mes efforts. À l’inverse, si je focalise sur les nombreux bienfaits du changement à venir, cela me donne courage, force et confiance pour continuer d’avancer ».

C’est tellement tentant de regarder en arrière et de rester accroché dans cette nostalgie de votre dernier poste. Surtout, si cette fin d’emploi n’était pas souhaitée ou encore parce que vous faites un important changement de carrière et que vous avez la frousse par moment. Donnez-vous comme objectif chaque jour de faire un temps d’arrêt et de revisiter votre objectif d’emploi et surtout les projets que vous désirez réaliser dans votre vie personnelle et professionnelle, afin de garder le cap.

  • Vous avez perdu votre pouvoir ?

C’est tout à fait normal que de vivre de l’insécurité et même de douter de ses compétences durant cette période de transition. C’est pourquoi la mise à jour de votre CV est habituellement un excellent outil pour vous remettre en mémoire vos réalisations professionnelles et vous reconnecter à ce qui vous distingue des autres candidats. D’ailleurs, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un de nos « magiciens » du CV et des lettres de présentation pour vous aider à retrouver votre pouvoir !

  • Qui sont vos compagnons de « route » durant cette transition ?

Que ce soit pour obtenir des références, pour recevoir du feedback sur votre CV ou encore pour aller prendre un café durant une période de découragement, choisir de bonnes personnes dans votre équipe fera toute la différence. N’oubliez pas que ce sera d’autant plus facile si vous avez pris le temps de clarifier votre objectif d’emploi. N’oubliez pas que nos conseillères d’orientation sont là pour vous montrer la voie vers la « route de brique jaune » !

Bon succès avec vos démarches et n’oubliez pas que votre courage et votre résilience sont à votre portée. Et pourquoi ne pas en profiter pour voir ou revoir le film, avec cette relecture professionnelle qui sera sûrement une source de motivation et un précieux moment de détente !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Voici pourquoi la conjointe de Brad peut avoir un impact sur votre marketing RH !

Avez-vous entendu parler de Bradley Reid Byrd, cet américain qui a écrit un commentaire le 27 février dernier sur la page Facebook Entreprise de la compagnie Cracker Barrel pour leur poser la question suivante : Why did you fire my wife (pourquoi avez-vous congédié ma femme)?

Depuis, le hashtag #BradsWifeMatters et plusieurs autres ont été créés pour accompagner les milliers de publications des internautes sur les médias sociaux et le web afin d’appuyer ce mouvement de protestation envers la compagnie. Une pétition a même été mise sur pied et d’autres entreprises du domaine de la restauration ont utilisé cette situation pour créer des publications invitant la conjointe de Brad à soumettre sa candidature dans leurs établissements. La compagnie a malheureusement mis beaucoup de temps à répondre au conjoint de cette employée, ce qui explique pourquoi cet incident a pris une telle ampleur et pourquoi la compagnie reçoit toujours des commentaires à ce sujet sur leur page Facebook au moment où nous publions cet article sur notre site web.
Bien sûr cette situation est extrême et très complexe à gérer pour une entreprise. Ce n’est certainement pas le reflet de votre réalité de tous les jours suite au congédiement d’un employé. Mais, que feriez-vous si un ex-employé profitait de vos médias sociaux pour partager ses frustrations suite à sa perte d’emploi ? Voici quelques judicieux conseils pour bien vous préparer, car les médias sociaux sont maintenant des outils de communication puissants tant pour le marketing que pour les relations publiques de votre compagnie !

Encadrer vos médias sociaux dès maintenant

Si vous n’avez pas encore de Politique d’utilisation des médias sociaux pour votre entreprise, c’est maintenant le temps de le faire ! Vous faciliterez le travail de vos gestionnaires s’ils ont à intervenir régulièrement auprès des employés qui passent trop de temps sur Facebook ou Snapchat durant les heures de travail. Certaines entreprises ont même dû congédier un employé suite à des propos diffamatoires écrits sur Facebook entre autres. Profitez-en pour également définir les paramètres d’utilisation des gens qui vous suivent sur ces plateformes.

Oui, vous avez besoin d’un plan d’urgence !

Ce n’est habituellement pas une tâche qui génère beaucoup d’enthousiasme au sein des entreprises, mais le manque de planification lors d’une situation de crise sur vos médias sociaux pourrait avoir un impact majeur sur votre image de marque et sur vos stratégies de marketing RH afin d’attirer de nouveaux candidats. Une procédure à suivre vous permettra d’évaluer la situation et d’intervenir rapidement.

Comment se portent vos pratiques RH ?

Nous devons parfois intervenir auprès d’une entreprise pour offrir des conseils afin de mieux gérer une situation problématique qui aurait pu être évitée. La mise en place d’une Politique RH sur mesure est un outil clé afin d’encadrer le travail de vos gestionnaires et d’ainsi réduire au maximum les risques d’avoir à gérer des relations publiques négatives, entre autres.

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour en savoir plus sur nos services conseils en gestion des ressources humaines, parce que la prévention est à un bien meilleur coût que vous ne le croyez!

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

 

Comment devenir (à votre rythme) un leader inspirant pour votre équipe

Vous naviguez à travers les opérations quotidiennes de votre entreprise et vous devez être présent pour votre équipe afin « d’éteindre les feux ». Devenir un leader inspirant fait partie de vos projets, mais votre agenda ne vous permet pas de le prioriser et vous ne savez pas trop par où commencer. Voici quelques pistes à explorer pour intégrer ce projet à votre agenda déjà très chargé!

Le leadership, c’est plus que des chiffres!

Vous consultez régulièrement les données de votre tableau de bord pour vous assurer que tout se passe bien au niveau des opérations pour chacun des départements de votre entreprise. Pourquoi ne pas intégrer un suivi RH dans vos réunions hebdomadaires afin de prendre le pouls de ce qui se passe au sein de votre équipe. Vous serez en mesure d’identifier les éléments à améliorer et ainsi démontrer à vos employés que vous êtes à l’écoute de leurs besoins en mettant en place des actions simples et concrètes.

Inspirer, c’est aussi prendre des décisions difficiles

Prendre la décision de restructurer vos activités et d’effectuer des mises à pied est parfois une des décisions difficiles que vous avez à prendre. Dans ce type de situation, les employés qui demeurent en poste ressentent parfois de la culpabilité, et des craintes quant à la surcharge de travail reliée au départ de leurs collègues. Une courte rencontre avec votre équipe pour leur expliquer la situation et les stratégies mises en place permet de diminuer les impacts de ces changements et démontre votre volonté de gérer efficacement et avec souplesse cette période de transition.

Communiquer, c’est inspirer!

Communiquer efficacement au sein d’une entreprise est un défi pour nombre de gestionnaires. Les opérations quotidiennes sont prioritaires et l’on oublie souvent de communiquer nos attentes, les changements à venir, les défis actuels qui peuvent avoir un impact sur nos ventes, etc. Répondre régulièrement durant la journée aux questions des membres de l’équipe mobilise une bonne partie de votre temps et ne permet pas d’uniformiser votre message. Pourquoi ne pas prévoir un suivi par courriel quelques fois par mois pour transmettre ces informations clés. Votre défi sera de rédiger un courriel court et efficace, mais aussi que vos employés prennent l’habitude de le lire. Une piste à explorer: implanter un concours mensuel et faire le tirage d’une carte-cadeau auprès des personnes ayant répondu à la question quiz du mois?

Bref, c’est tout à fait possible de devenir un leader inspirant à votre rythme, car c’est la qualité de vos interventions qui fera toute la différence pour votre équipe. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin du soutien de notre équipe de conseillers RH séniors pour vous appuyer dans ce projet!

 Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux