3 raisons pourquoi les services de réaffectation sont une bonne stratégie d’affaires pour votre compagnie

Votre plan d’action actuel pour vos stratégies d’affaires est basé sur les tâches à réaliser pour atteindre vos objectifs annuels. Vous y avez inclus les différents postes budgétaires de votre entreprise, mais aussi certains projets qui permettront d’appuyer la croissance de votre organisation.

Votre responsable RH est un précieux partenaire d’affaires pour vous seconder dans vos opérations quotidiennes, mais aussi pour vous démontrer quel sera le retour sur investissement que de mettre en place de bonnes pratiques RH, dont des services de réaffectation.

  • Comprendre que le licenciement est une décision d’affaires

Le licenciement d’un employé demeure une des tâches les plus difficiles pour votre responsable RH. La majorité des employés licenciés nous disent vivre un grand sentiment de culpabilité et de rejet, même lorsque cette décision est purement économique et n’a aucun lien avec la performance au travail. Le conseiller en transition de carrière qui offrira les services est en mesure de recadrer ces perceptions avec le travailleur et de mettre l’accent sur l’ensemble du parcours professionnel et non seulement sur cette période chez l’employeur.

  • Recevoir du soutien

Perdre son emploi est un moment difficile dans la vie d’un travailleur et ce n’est habituellement pas un sujet que l’on a envie d’aborder avec la famille et les amis. Le soutien d’un conseiller permet de partager les nombreuses émotions ressenties (choc, colère, rejet, tristesse, etc.) dans un environnement sécuritaire, plutôt que de se confier à un ex-employé ou encore à un client de l’entreprise ce qui pourrait avoir des impacts négatifs.

La tentation est également grande pour certaines personnes licenciées de « ventiler » leurs émotions sur les médias sociaux et le conseiller est en mesure d’expliquer les possibles conséquences légales de ce geste.

Il est important de noter que lorsque le travailleur démontre une détresse psychologique, le conseiller est en mesure de référer le client à un psychologue membre de l’Ordre des psychologues du Québec et ainsi diminuer les risques de dépression relié à cette perte d’emploi.

  • Se concentrer sur l’avenir

Après le choc initial, de la perte d’emploi vient le moment où il faut réfléchir à la suite de sa carrière. Pour de nombreux travailleurs, le stress financier et la perte de repères sont suffisants pour les pousser à prendre le premier emploi offert, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses sur le moral de cette personne. L’accompagnement d’un conseiller en transition de carrière assure d’avoir le temps nécessaire pour effectuer une réflexion professionnelle efficace et prendre les bonnes décisions. Ce temps d’arrêt est rare et précieux dans une vie professionnelle, et il peut servir à considérer un changement de carrière, à élaborer un plan de perfectionnement ou encore à démarrer son entreprise.

Recourir à des services de réaffectation est une excellente stratégie d’affaires afin de préserver votre image de marque, maintenir l’engagement de votre équipe, et permettre à votre responsable RH de se concentrer sur les projets de croissance pour votre entreprise.

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Restez calme et suivez la route de brique jaune!

« Tu as toujours eu ce pouvoir ma chérie, mais il fallait que tu le découvres par toi-même» -Glinda, la bonne sorcière du Nord

Vous avez vu le film « Le Magicien d’Oz » avec Judy Garland ? Vous aviez fait le parallèle entre cette histoire et le processus de transition de carrière ? Suivez-moi dans ce monde imaginaire qui vous permettra de traverser plus facilement cette étape professionnelle !

  • Suivez la route de brique jaune !

Nicole Bordeleau le dit si bien : « Si je regarde derrière et que je me concentre uniquement sur ce que je « perds », la peur, le découragement, le chagrin vont miner mes efforts. À l’inverse, si je focalise sur les nombreux bienfaits du changement à venir, cela me donne courage, force et confiance pour continuer d’avancer ».

C’est tellement tentant de regarder en arrière et de rester accroché dans cette nostalgie de votre dernier poste. Surtout, si cette fin d’emploi n’était pas souhaitée ou encore parce que vous faites un important changement de carrière et que vous avez la frousse par moment. Donnez-vous comme objectif chaque jour de faire un temps d’arrêt et de revisiter votre objectif d’emploi et surtout les projets que vous désirez réaliser dans votre vie personnelle et professionnelle, afin de garder le cap.

  • Vous avez perdu votre pouvoir ?

C’est tout à fait normal que de vivre de l’insécurité et même de douter de ses compétences durant cette période de transition. C’est pourquoi la mise à jour de votre CV est habituellement un excellent outil pour vous remettre en mémoire vos réalisations professionnelles et vous reconnecter à ce qui vous distingue des autres candidats. D’ailleurs, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un de nos « magiciens » du CV et des lettres de présentation pour vous aider à retrouver votre pouvoir !

  • Qui sont vos compagnons de « route » durant cette transition ?

Que ce soit pour obtenir des références, pour recevoir du feedback sur votre CV ou encore pour aller prendre un café durant une période de découragement, choisir de bonnes personnes dans votre équipe fera toute la différence. N’oubliez pas que ce sera d’autant plus facile si vous avez pris le temps de clarifier votre objectif d’emploi. N’oubliez pas que nos conseillères d’orientation sont là pour vous montrer la voie vers la « route de brique jaune » !

Bon succès avec vos démarches et n’oubliez pas que votre courage et votre résilience sont à votre portée. Et pourquoi ne pas en profiter pour voir ou revoir le film, avec cette relecture professionnelle qui sera sûrement une source de motivation et un précieux moment de détente !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Voici pourquoi la conjointe de Brad peut avoir un impact sur votre marketing RH !

Avez-vous entendu parler de Bradley Reid Byrd, cet américain qui a écrit un commentaire le 27 février dernier sur la page Facebook Entreprise de la compagnie Cracker Barrel pour leur poser la question suivante : Why did you fire my wife (pourquoi avez-vous congédié ma femme)?

Depuis, le hashtag #BradsWifeMatters et plusieurs autres ont été créés pour accompagner les milliers de publications des internautes sur les médias sociaux et le web afin d’appuyer ce mouvement de protestation envers la compagnie. Une pétition a même été mise sur pied et d’autres entreprises du domaine de la restauration ont utilisé cette situation pour créer des publications invitant la conjointe de Brad à soumettre sa candidature dans leurs établissements. La compagnie a malheureusement mis beaucoup de temps à répondre au conjoint de cette employée, ce qui explique pourquoi cet incident a pris une telle ampleur et pourquoi la compagnie reçoit toujours des commentaires à ce sujet sur leur page Facebook au moment où nous publions cet article sur notre site web.
Bien sûr cette situation est extrême et très complexe à gérer pour une entreprise. Ce n’est certainement pas le reflet de votre réalité de tous les jours suite au congédiement d’un employé. Mais, que feriez-vous si un ex-employé profitait de vos médias sociaux pour partager ses frustrations suite à sa perte d’emploi ? Voici quelques judicieux conseils pour bien vous préparer, car les médias sociaux sont maintenant des outils de communication puissants tant pour le marketing que pour les relations publiques de votre compagnie !

Encadrer vos médias sociaux dès maintenant

Si vous n’avez pas encore de Politique d’utilisation des médias sociaux pour votre entreprise, c’est maintenant le temps de le faire ! Vous faciliterez le travail de vos gestionnaires s’ils ont à intervenir régulièrement auprès des employés qui passent trop de temps sur Facebook ou Snapchat durant les heures de travail. Certaines entreprises ont même dû congédier un employé suite à des propos diffamatoires écrits sur Facebook entre autres. Profitez-en pour également définir les paramètres d’utilisation des gens qui vous suivent sur ces plateformes.

Oui, vous avez besoin d’un plan d’urgence !

Ce n’est habituellement pas une tâche qui génère beaucoup d’enthousiasme au sein des entreprises, mais le manque de planification lors d’une situation de crise sur vos médias sociaux pourrait avoir un impact majeur sur votre image de marque et sur vos stratégies de marketing RH afin d’attirer de nouveaux candidats. Une procédure à suivre vous permettra d’évaluer la situation et d’intervenir rapidement.

Comment se portent vos pratiques RH ?

Nous devons parfois intervenir auprès d’une entreprise pour offrir des conseils afin de mieux gérer une situation problématique qui aurait pu être évitée. La mise en place d’une Politique RH sur mesure est un outil clé afin d’encadrer le travail de vos gestionnaires et d’ainsi réduire au maximum les risques d’avoir à gérer des relations publiques négatives, entre autres.

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour en savoir plus sur nos services conseils en gestion des ressources humaines, parce que la prévention est à un bien meilleur coût que vous ne le croyez!

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

 

Comment devenir (à votre rythme) un leader inspirant pour votre équipe

Vous naviguez à travers les opérations quotidiennes de votre entreprise et vous devez être présent pour votre équipe afin « d’éteindre les feux ». Devenir un leader inspirant fait partie de vos projets, mais votre agenda ne vous permet pas de le prioriser et vous ne savez pas trop par où commencer. Voici quelques pistes à explorer pour intégrer ce projet à votre agenda déjà très chargé!

Le leadership, c’est plus que des chiffres!

Vous consultez régulièrement les données de votre tableau de bord pour vous assurer que tout se passe bien au niveau des opérations pour chacun des départements de votre entreprise. Pourquoi ne pas intégrer un suivi RH dans vos réunions hebdomadaires afin de prendre le pouls de ce qui se passe au sein de votre équipe. Vous serez en mesure d’identifier les éléments à améliorer et ainsi démontrer à vos employés que vous êtes à l’écoute de leurs besoins en mettant en place des actions simples et concrètes.

Inspirer, c’est aussi prendre des décisions difficiles

Prendre la décision de restructurer vos activités et d’effectuer des mises à pied est parfois une des décisions difficiles que vous avez à prendre. Dans ce type de situation, les employés qui demeurent en poste ressentent parfois de la culpabilité, et des craintes quant à la surcharge de travail reliée au départ de leurs collègues. Une courte rencontre avec votre équipe pour leur expliquer la situation et les stratégies mises en place permet de diminuer les impacts de ces changements et démontre votre volonté de gérer efficacement et avec souplesse cette période de transition.

Communiquer, c’est inspirer!

Communiquer efficacement au sein d’une entreprise est un défi pour nombre de gestionnaires. Les opérations quotidiennes sont prioritaires et l’on oublie souvent de communiquer nos attentes, les changements à venir, les défis actuels qui peuvent avoir un impact sur nos ventes, etc. Répondre régulièrement durant la journée aux questions des membres de l’équipe mobilise une bonne partie de votre temps et ne permet pas d’uniformiser votre message. Pourquoi ne pas prévoir un suivi par courriel quelques fois par mois pour transmettre ces informations clés. Votre défi sera de rédiger un courriel court et efficace, mais aussi que vos employés prennent l’habitude de le lire. Une piste à explorer: implanter un concours mensuel et faire le tirage d’une carte-cadeau auprès des personnes ayant répondu à la question quiz du mois?

Bref, c’est tout à fait possible de devenir un leader inspirant à votre rythme, car c’est la qualité de vos interventions qui fera toute la différence pour votre équipe. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin du soutien de notre équipe de conseillers RH séniors pour vous appuyer dans ce projet!

 Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Les RH; au coeur de votre planification stratégique!

Votre entreprise procèdera dans les prochains mois à la production de votre bilan financier et à la révision de votre plan opérationnel et stratégique. Mais, est-ce que votre planification pour la prochaine année intègre efficacement le volet RH? Suivez le guide afin de découvrir tout le potentiel de votre partenaire RH au sein de votre entreprise!

Conjuguer recrutement et réduction des coûts d’embauche

Vous prévoyez développer un nouveau produit ou service dans la prochaine année, et vous désirez embaucher un jeune diplômé comme nouvel employé pour combler vos besoins en personnel. Aviez-vous planifié les coûts reliés à une plus grande supervision afin de bien intégrer et encadrer ce nouvel employé, ainsi qu’un plan de formation plus élaboré? Votre responsable RH vous aidera à bien analyser vos besoins et à prendre la meilleure décision, que ce soit de procéder à une embauche ou encore de préparer un plan de formation afin de promouvoir un membre de votre équipe.

Calculer les coûts réels d’un programme de formation et de perfectionnement

Vous connaissez cet exemple qui circule sur les médias sociaux: « Qu’arrivera-t-il si nous formons nos employés et qu’ils quittent? Qu’arrivera-t-il si nous ne les formons pas et qu’ils restent? » . Au-delà des coûts directs reliés à une formation, votre responsable RH vous aidera à voir les impacts de cette formation sur la productivité de votre équipe, sur la rétention en emploi ainsi que sur l’augmentation de la capacité d’adaptation de vos employés.

Trouver la perle rare pour maintenir votre croissance

Votre entreprise est dans un secteur d’activité qui nécessite l’embauche de personnel spécialisé et certains postes sont difficiles à combler. Pourquoi ne pas discuter avec votre responsable RH d’un plan afin de développer votre Marque employeur ? Une stratégie de marketing RH qui vous permettra de vous démarquer sur le marché,  d’attirer les candidats dont vous avez besoin et de créer une image positive de votre compagnie au sein de votre équipe.

Intervenir avant de licencier

Un employé au sein de votre équipe a depuis un bon moment déjà, de la difficulté à s’adapter à de nouvelles tâches ou à de nouveaux processus de travail, et vous prévoyez devoir procéder à un licenciement. Cette situation crée un malaise tant pour le travailleur que pour ses collègues de travail. Pourquoi ne pas mettre en place un plan d’intervention et identifier avec le travailleur les éléments à améliorer ainsi qu’un programme d’apprentissage. Une intervention structurée qui permettra de réviser la situation mensuellement et d’apporter les correctifs. Cette façon de faire, même si elle nécessite d’y consacrer du temps et des ressources, permettra de maintenir un climat de travail plus sain tant pour l’employé que pour ses collègues. Vous serez ainsi en mesure de prendre la bonne décision pour votre entreprise.

N’hésitez pas à contacter notre équipe de conseillers seniors chez Groupe HUMANOVA afin d’appuyer le travail de votre responsable RH, ou encore afin de collaborer avec vous dans le cadre de votre plan opérationnel et stratégique pour la prochaine année!

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

4 raisons pourquoi votre entreprise a besoin d’un manuel des employés

Votre entreprise a implanté différentes politiques et procédures afin de bien encadrer les opérations. Le manuel des employés doit idéalement faire partie intégrante de vos outils de gestion afin de communiquer efficacement à vos employés vos attentes, vos règles de fonctionnement et les valeurs propres à votre entreprise.

De plus, cet outil devient un élément essentiel pour appuyer adéquatement le travail de votre personne responsable des ressources humaines si la taille de votre entreprise ne nécessite pas d’occuper cette fonction à temps plein. Découvrez pourquoi l’implantation d’un manuel des employés est un investissement rentable.

  1. Simplifier l’application des politiques et procédures. Des règles simples et claires sont toujours plus faciles à comprendre et à respecter. Vous simplifiez ainsi la gestion quotidienne en permettant à vos gestionnaires de s’appuyer sur ce manuel pour appliquer efficacement les politiques et procédures en vigueur. Le manuel des employés devient également un outil indispensable pour préparer vos évaluations de rendement annuelles, car il vous fournit des éléments clés devant faire partie de ce processus, tel que la gestion des absences et des retards, le code vestimentaire, etc.
  2. Faciliter l’accueil et l’intégration des nouveaux employés. Rappelez-vous vos premières journées de travail dans un nouvel emploi. Le stress est au rendez-vous, car l’on désire faire une bonne impression afin de s’intégrer rapidement à l’équipe et démontrer ses compétences. Le manuel devient un outil de référence pour l’employé qui veut apprivoiser son nouvel environnement de travail. Il est aussi un outil très pratique pour encadrer l’accueil d’un nouvel employé, si votre entreprise n’a pas eu l’opportunité d’implanter un processus d’intégration plus élaboré, avec par exemple : une visite de l’entreprise, une présentation des règles de santé et sécurité, une rencontre de l’équipe de travail, etc.
  3. Améliorer la productivité. Combien de fois devez-vous répondre aux mêmes questions de vos employés concernant les congés fériés, ou encore la politique concernant le code vestimentaire durant l’été ? Structurer cette information dans un manuel des employés encourage votre équipe à consulter le document avant de vous en parler, et accélère grandement le processus de révision des politiques et procédures en cours.
  4. Appuyer le gestionnaire responsable des RH. Votre personne responsable des ressources humaines a sûrement un horaire très chargé si la fonction RH n’est pas sa seule responsabilité dans le cadre de son poste. Le manuel devient un document de référence pour faciliter les suivis avec le personnel, appuyer l’application des politiques et procédures et favoriser une gestion objective et équitable des employés.

Vous devez prévoir le temps nécessaire pour la rédaction, la révision et l’implantation du manuel des employés dans votre entreprise. Mais cet investissement vous permettra d’optimiser votre gestion RH et deviendra même un outil à mettre en valeur pour attirer de nouveaux employés !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

 

Comment éviter des erreurs coûteuse pour vos ressources humaines

Votre gestion quotidienne des opérations est cruciale pour la survie de votre entreprise. Mais, la gestion de vos ressources humaines est toute aussi importante pour assurer la rétention du personnel en place, attirer des candidats de qualité et éviter des problèmes qui auront un impact direct sur vos activités quotidiennes et votre image de marque. Prenez le temps de mettre en place ces stratégies pour vous assurer d’atteindre vos objectifs d’affaires cette année !

1. Planifier vos besoins en ressources humaines

Vous éprouvez des difficultés à trouver la perle rare pour combler plusieurs de vos postes et vous devez gérer un roulement de personnel important ? Prendre le temps de clarifier le positionnement de chaque poste dans l’entreprise vous permettra de cibler les besoins en recrutement ou de mettre en place un plan de formation pour vos employés. En prime, cette analyse RH vous permettra de créer ou de réviser votre processus d’évaluation de rendement, et de cibler des problématiques RH potentielles. Quels sont les coûts actuels pour votre entreprise de ne pas avoir la bonne personne au bon poste ?

2. Créer un manuel des employés

Oui, élaborer un manuel des employés exige de bloquer du temps et de réserver un budget pour ce projet. Mais cet investissement sera plus que rentable pour votre entreprise ! Ce manuel vous sera utile pour faciliter l’intégration des nouveaux employés, pour appuyer efficacement les évaluations de rendement avec les politiques et procédures en cours, et surtout, réduire les interventions non essentielles pour les opérations telles que la gestion du code vestimentaire, ou encore les demandes de congés.

3. Développer un plan de formation

Une citation populaire circule présentement sur les médias sociaux : « Contrôleur : qu’arrivera-t-il si nous formons nos employés et qu’ils quittent l’entreprise ? Patron : qu’arrivera-t-il si nous ne les formons pas et qu’ils restent ? ». Cette citation illustre bien les craintes de plusieurs gestionnaires quant à ce type d’investissement. La majorité des entreprises qui ont investi dans des programmes de formation n’ont vécu que très peu de départs, car cela génère auprès des employés un sentiment d’appartenance et de gratitude. Ils sont habituellement motivés à mettre en pratique ces nouvelles connaissances, et recevoir une formation est pour eux une forme de reconnaissance. Quels seront les coûts pour votre entreprise de ne pas avoir du personnel compétent afin d’appuyer votre croissance ?

4. Gérer les dossiers complexes

Les dossiers RH en lien avec des problèmes de performance, ou des relations de travail difficiles ne sont que quelques-uns des défis pour les gestionnaires. Plusieurs choisiront de ne pas traiter ces dossiers avec l’espoir que la situation se résoudra d’elle-même. Malheureusement, c’est rarement le cas et cette situation créée habituellement plusieurs autres problèmes pour l’équipe et les gestionnaires. Traiter ces dossiers rapidement et faire un suivi adéquat permettra d’implanter des solutions efficaces et de recourir à des spécialistes au besoin. Votre équipe est consciente des problèmes RH en cours, et votre gestion de ces dossiers joue un rôle important afin de sécuriser vos employés clés.

5. Élaborer des descriptions de postes claires

Une description de poste efficace permet de préciser les attentes de part et d’autre. Votre employé saisit bien les tâches à accomplir, mais aussi les objectifs à atteindre. Il peut également identifier plus rapidement des situations problématiques, comme par exemple, un collègue de travail qui délègue un peu trop facilement ses tâches. Cette description facilite également le processus d’évaluation de rendement et favorise l’engagement de l’employé envers l’entreprise.

N’oubliez pas que nos professionnels sont à votre service afin de bâtir un plan d’action RH sur mesure !

 

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Guide de survie pour votre PME durant les vacances d’été!

Votre défi comme employeur est d’offrir à vos employés la possibilité de prendre des vacances bien méritées. Mais, vous devez concilier cette période d’absence avec vos activités quotidiennes, des urgences, et possiblement des projets spéciaux en cours que vous devez réaliser durant une période plus calme de l’année. Voici comment vous pourrez vous aussi profiter de l’été !

  1. Maîtriser les horaires de travail. Vous avez préparé l’horaire d’été et vous avez tenté d’anticiper les imprévus. Rester à l’écoute des opérations quotidiennes vous permettra d’évaluer si les horaires établis fonctionnent adéquatement et d’identifier avec vos employés des solutions s’il y a lieu.
  2. Informer vos clients et employés. Maintenir la communication est essentiel pour ne pas perdre d’opportunités d’affaires. Suggérez des exemples de messages d’absences pour le téléphone et les courriels, et ciblez les membres de l’équipe qui seront identifiés dans ces messages comme personnes à contacter durant les vacances de vos employés.
  3. Maintenir le moral des troupes. Même si votre équipe est professionnelle, l’appel des vacances peut avoir un grand impact sur leur motivation quotidienne. La boîte de muffins du lundi matin pour quelques semaines, une vidéo humoristique de bon goût envoyée par courriel, ou encore un horaire plus flexible le vendredi permettra de détendre l’atmosphère et de garder le cap sur les tâches à réaliser avant le jour V !
  4. Développer la polyvalence au sein de votre équipe. Former vos employés afin qu’ils puissent occuper différents postes est non seulement une bonne stratégie pour la période des vacances, mais c’est également une avenue à explorer pour motiver les personnes qui ont besoin de relever de plus grands défis.
  5. La puissance des listes. Chaque employé peut mettre en place une liste de tâches à réaliser avant les vacances. Vous pourrez ainsi plus facilement évaluer si la préparation se passe bien, et revoir les priorités pour la personne qui prendra le relais. En prime, chaque item coché est un pas de plus vers les vacances !
  6. Préparer le retour est tout aussi important. Prévoyez une réunion, un courriel de suivi ou une rencontre entre collègues pour faire le point sur les dossiers et identifier les priorités pour les prochaines semaines afin d’éliminer au maximum les erreurs et les oublis.

N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers RH séniors si vous avez besoin de soutien pour mettre en place ces stratégies. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à préparer vos bagages pour VOS vacances cet été !

 

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

Comment retenir vos travailleurs matures!

La participation accrue des personnes de 55 ans et plus sur le marché du travail est une réalité avec laquelle doivent composer les entreprises du Québec. En effet, selon L’État du marché du travail au Québec. Bilan de l’année 2015, l’emploi a augmenté de 64% entre 2005 et 2015 pour ce groupe d’âge.

Il vous faut donc mettre en place dès maintenant des stratégies efficaces pour retenir vos travailleurs matures, car leur expertise et leur niveau d’engagement sont des atouts importants pour votre organisation. Voici des suggestions pour vous y préparer dès maintenant :

Créer un programme de retraite progressive

Vous pourriez par exemple, proposer au travailleur occupant un poste à 40 heures / semaine, de graduellement réduire ses heures de travail sur une période de 3 ans jusqu’à éventuellement obtenir un poste à temps partiel. Cette solution vous permet également de préparer la relève en entreprise par le biais d’un programme de mentorat.

Implanter un horaire de travail flexible

Vos travailleurs matures sont encore très impliqués au sein de votre entreprise, mais ils ont également envie de profiter de leur famille, de s’impliquer bénévolement et de réaliser des projets personnels. Pourquoi ne pas convenir d’un horaire de travail flexible, tout en identifiant les indicateurs de performance clé afin d’assurer un niveau de productivité optimal. Cette catégorie de travailleur présente habituellement une grande autonomie dans l’exécution des tâches et dans la résolution de problèmes. Vous ne devriez donc pas avoir de défis de gestion importants pour mettre en place une telle structure.

Traiter tous vos employés équitablement

Vous pourriez être tenté de croire que les coûts reliés à la santé sont plus élevés pour les employés d’expérience. Mais, les nouvelles générations de travailleurs présentent également des défis pour les employeurs.  Que ce soit le Syndrome du tunnel carpien relié à une utilisation excessive des messages textes, ou encore la pratique de sports extrêmes, vous avez tout intérêt à bien analyser les coûts de santé pour tous vos employés afin de prendre les bonnes décisions.

Former vos employés

La formation de la main-d’œuvre devrait idéalement faire partie intégrante de votre planification annuelle. Même si des coûts parfois élevés sont reliés à cette stratégie, n’oubliez pas que c’est beaucoup plus coûteux pour votre entreprise de maintenir en poste un employé n’ayant pas les compétences nécessaires. Que ce soit, la redistribution des tâches de cette personne, la baisse de motivation et donc de productivité pour cet employé et pour le reste de l’équipe, ou encore une baisse de satisfaction pour votre clientèle, prenez le temps d’évaluer les coûts réels. N’hésitez pas à contacter les services aux entreprises  de votre CLE (Centre local d’emploi) d’Emploi-Québec pour en savoir plus sur les programmes de formation offerts.

Bien préparer vos gestionnaires

Votre nouveau superviseur se sent intimidé par un employé de son équipe possédant une plus grande expérience professionnelle ? Pourquoi ne pas prendre le temps de bien comprendre la situation et de lui proposer un plan d’action pour remédier à la situation. Ce peut être aussi simple que de mettre en place quelques rencontres entre votre superviseur et le travailleur pour développer une relation de confiance, et établir les bases d’une collaboration saine. La communication et le respect sont des facteurs clés dans ce genre de situation, et votre soutien fera toute la différence !

Vous avez tout intérêt à reconnaître et valoriser la grande contribution des travailleurs d’expérience dans votre entreprise. Ils sont des alliés de choix pour accompagner votre croissance des prochaines années !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux

5 stratégies gagnantes pour recruter des candidats passifs

Vous avez comme projet cette année de recruter de nouveaux candidats pour votre équipe, mais votre budget est limité ? On évalue que seulement 20% des candidats sont activement à la recherche d’un emploi. C’est maintenant facile pour vous d’imaginer le bassin de candidats potentiels qui n’attendent que vous !

1.     Eh oui, les médias sociaux sont une tendance lourde !

Que ce soit pour communiquer avec famille et amis, s’informer sur l’actualité ou encore maintenir à jour notre portfolio professionnel, les médias sociaux font partie de vos outils RH. Établissez le profil de candidat que vous recherchez et explorez les moteurs de recherche. Linkedin demeure la plateforme la plus populaire pour le recrutement, mais Facebook tend à devenir un joueur majeur pour les chercheurs d’emploi et les recruteurs.

2.     N’hésitez pas à utiliser des références

Les médias sociaux et le web ont démocratisé les modes de communication et nous permettent d’établir des relations d’affaires au-delà de nos activités quotidiennes. Sollicitez les membres de votre équipe ainsi que votre réseau pour vous suggérer des candidats potentiels, et prenez le temps de personnaliser vos messages pour avoir plus d’impact.

3.     Utilisez les banques de candidats

Pourquoi ne pas recueillir des candidatures durant l’année ? Oui, plusieurs d’entre eux seront de retour en emploi lorsque vous aurez un poste à combler, mais votre démarche auprès de ces personnes vous permettra de recueillir de nouvelles pistes grâce à ces ambassadeurs de votre entreprise.

4.     Vos talents en marketing

Vous avez à cœur de dénicher la perle rare ? Prenez le temps d’identifier les arguments clés qui convaincront ces futurs candidats de donner suite à votre demande. Les nouvelles générations de travailleur ont des besoins bien différents des générations précédentes, et vous devez avoir en tête ces éléments pour bâtir des messages percutants. Vous connaissez mieux que quiconque votre entreprise et vous serez donc un porte-parole de choix !

5.     Revampez vos affichages de postes

Je vous entends déjà me dire que c’est important de donner toute l’information nécessaire pour éviter d’être inondée de candidatures inutiles. Mais, peut-être qu’un affichage de poste un tout petit peu plus original vous permettra d’augmenter le nombre et la qualité des dossiers ?

Voici quelques exemples à explorer pour illustrer votre culture d’entreprise :

  • Nous avons un propriétaire fondateur et 35 leaders inspirants, devenez le 36e !
  • Nous sommes à la recherche de parents qui désirent avoir un horaire flexible, faire du télétravail, et nous partager leurs photos de famille !
  • Il y a 10 phautes dans se text. Si vous croillezètre une bônetechnisienne en burotic et que vous avé le sousi du détaye, contactez-nous !

Les candidats passifs n’attendent que vous pour découvrir les défis professionnels dans votre entreprise. Passez à l’action dès maintenant et bon succès !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux