3 raisons pourquoi les services de réaffectation sont une bonne stratégie d’affaires pour votre compagnie

Votre plan d’action actuel pour vos stratégies d’affaires est basé sur les tâches à réaliser pour atteindre vos objectifs annuels. Vous y avez inclus les différents postes budgétaires de votre entreprise, mais aussi certains projets qui permettront d’appuyer la croissance de votre organisation.

Votre responsable RH est un précieux partenaire d’affaires pour vous seconder dans vos opérations quotidiennes, mais aussi pour vous démontrer quel sera le retour sur investissement que de mettre en place de bonnes pratiques RH, dont des services de réaffectation.

  • Comprendre que le licenciement est une décision d’affaires

Le licenciement d’un employé demeure une des tâches les plus difficiles pour votre responsable RH. La majorité des employés licenciés nous disent vivre un grand sentiment de culpabilité et de rejet, même lorsque cette décision est purement économique et n’a aucun lien avec la performance au travail. Le conseiller en transition de carrière qui offrira les services est en mesure de recadrer ces perceptions avec le travailleur et de mettre l’accent sur l’ensemble du parcours professionnel et non seulement sur cette période chez l’employeur.

  • Recevoir du soutien

Perdre son emploi est un moment difficile dans la vie d’un travailleur et ce n’est habituellement pas un sujet que l’on a envie d’aborder avec la famille et les amis. Le soutien d’un conseiller permet de partager les nombreuses émotions ressenties (choc, colère, rejet, tristesse, etc.) dans un environnement sécuritaire, plutôt que de se confier à un ex-employé ou encore à un client de l’entreprise ce qui pourrait avoir des impacts négatifs.

La tentation est également grande pour certaines personnes licenciées de « ventiler » leurs émotions sur les médias sociaux et le conseiller est en mesure d’expliquer les possibles conséquences légales de ce geste.

Il est important de noter que lorsque le travailleur démontre une détresse psychologique, le conseiller est en mesure de référer le client à un psychologue membre de l’Ordre des psychologues du Québec et ainsi diminuer les risques de dépression relié à cette perte d’emploi.

  • Se concentrer sur l’avenir

Après le choc initial, de la perte d’emploi vient le moment où il faut réfléchir à la suite de sa carrière. Pour de nombreux travailleurs, le stress financier et la perte de repères sont suffisants pour les pousser à prendre le premier emploi offert, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses sur le moral de cette personne. L’accompagnement d’un conseiller en transition de carrière assure d’avoir le temps nécessaire pour effectuer une réflexion professionnelle efficace et prendre les bonnes décisions. Ce temps d’arrêt est rare et précieux dans une vie professionnelle, et il peut servir à considérer un changement de carrière, à élaborer un plan de perfectionnement ou encore à démarrer son entreprise.

Recourir à des services de réaffectation est une excellente stratégie d’affaires afin de préserver votre image de marque, maintenir l’engagement de votre équipe, et permettre à votre responsable RH de se concentrer sur les projets de croissance pour votre entreprise.

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux